L'histoire du Pont-Neuf



LE PONT NEUF ET SES PARAPLUIES



Nous sommes en 1769. Monsieur et Madame Antoine arrivent à Paris. La grande capitale offre à ses habitants la chance de pouvoir ouvrir leur propre commerce: certains se voient être projetés dans la lumière, d’autres, hélas, sont obligés de fermer les portes de leur magasin.


Installés au Pont-Neuf, le couple ouvre deux boutiques, de part et d’autre du pont. Deux boutiques pour un même service.

À cette époque, marcher avec un parapluie à la main pouvait être encore très mal vu. Un témoin note en 1768: « Ceux qui ne veulent pas se confondre avec le vulgaire, aiment beaucoup mieux courir le risque de se mouiller que d’être regardés dans les promenades comme gens qui vont à pied. Car le parapluie est la marque sûre que l’on ne possède pas d’équipage. » *

Pour casser cette vision pour le moins péjorative, Monsieur et Madame Antoine ont eu l’idée de louer des parapluies le temps de la traversée du Pont-Neuf. Le fonctionnement était très simple: il suffisait de louer un parapluie dans l’une des boutiques, de traverser le Pont-Neuf où il faisait bon de se promener, puis, de déposer le parapluie dans la boutique opposée une fois la balade effectuée.


La famille Antoine s’est forgée une grande réputation pendant plus de 125 ans, et ce n’est que dire ! Il existerait encore une boutique de parapluies Antoine, en hommage au couple.

*source: Claude Rohee - Histoire de Paris

source photographie: https://www.yellowkorner.com/fr/p/le-pont-neuf-by-night/2111.html




16 vues0 commentaire